chiffres clés

chiffre cle

Bien plus qu’enseigner, éduquer…
Et sensibiliser les jeunes à 4 priorités :

Grandir avec
des valeurs

S’enrichir
des différences

Réussir
sa vie

Réfléchir au
sens de sa vie

etre heureux

Aider à construire des personnes heureuses, autonomes et libres, ayant le souci de leur environnement et des autres. Des jeunes capables de discerner et donner un sens à des mots comme altérité, sociabilité, courage, respect, vérité, pardon.

Et pour cela, tout compte : le regard positif des adultes, leur témoignage, les valeurs qu’ils transmettent, la diversité des propositions éducatives…

refuser le lissage

Apprendre à se connaître, à s’apprécier, à s’aimer, différents.

Découvrir chacun comme un être unique, avec ses forces, ses faiblesses.

Avancer ensemble, refuser l’indifférence et la haine. Éduquer à la relation, prévenir la violence, pour ne pas avoir peur de l’autre et du monde dans lequel on vit.

Et surtout ne pas laisser à la porte de l’école ce qui constitue et construit la personne tout au long de sa vie : les traditions, les cultures, les religions…

bon choix

Réussir son projet professionnel… mais avant tout son projet de vie.

Un projet professionnel réussi passe par un projet de vie choisi, assumé, source de bonheur quotidien. Être heureux et s’épanouir à l’école pour s’épanouir dans la vie !

S’engager en priorité pour l’épanouissement humain, la confiance en soi, le goût du beau et du bien, la volonté de partager et d’être solidaire, le respect de son environnement…

S’attacher à rechercher et valoriser tout ce qu’il y a de positif chez les jeunes, les talents qui ne demandent qu’à être révélés…

appuerpause

Apprendre à s’arrêter, méditer, s’asseoir, partager et relire le chemin de vie engagé, les actions qui s’enchaînent si vite, dans un contexte de suractivité croissante, de surconsommation de connaissances, de zapping…

Apprendre à gérer son temps, réfléchir avant d’agir, échanger, faire silence aussi, dans la recherche d’une « sagesse » qui apaise et embellit tout être humain…

Apprendre à ne pas toujours « faire », mais aussi « être », se poser, écouter des témoins, accepter d’être interpellé par les autres, de partager ce que l’on vit… pour faire germer et grandir une intériorité, une personnalité, bien au-delà d’un paraître souvent fragile et éphémère. S’accomplir à la fois par un chemin d’altérité et de spiritualité.

NOTRE VISION

ouverture

Avant, l’école avait des certitudes, se suffisait à elle-même :

aujourd’hui, l’école regarde devant, prend en compte le monde qui l’entoure avec ses diversités, ses fragilités.

Exemples :
• Travail inter-générationnel avec des maisons de retraites et foyers logements
• Mise en place de réseaux territoriaux d’établissements avec des projets d’actions communs
• Partenariats avec des clubs sportifs et des associations culturelles
• Mise à disposition de nos locaux à des organismes extérieurs

coeducation

Les premiers éducateurs sont les parents :

nous prenons du temps pour croiser nos regards d’enseignants
et d’éducateurs avec ceux des familles afin de mieux connaître,
mieux comprendre, mieux accompagner chaque enfant.

Exemples :

• Collaboration de nombreux parents à l’organisation d’activités périscolaires

• Participation des familles aux ateliers, commissions, chantiers d’embellissement de nos écoles

• Proximité, disponibilité et présence forte des chefs d’établissement

• Travail collaboratif important APEL-OGEC (parents et gestionnaires), rôle important des parents dans les instances représentatives et exécutives des établissements

• Contribution des familles aux portes ouvertes, temps festifs, sorties extrascolaires…

• Disponibilité des enseignants pour des rencontres régulières parents/enseignants, des entretiens individuels

innovation

il est important de Sortir des sentiers battus…

De trouver de nouvelles démarches pédagogiques POUR répondRE
aux besoins individuels des élèves et favoriser le développement de touTES leurs compétences.

Exemples :
• Généralisation de l’intégration des outils numériques au cœur de la vie des classes pour aider à l’enseignement et favoriser les apprentissages (tableaux numériques, tablettes,…)
• Réduction de la durée des cours afin de dégager des temps en ateliers et en suivis personnalisés
• Organisation de formations d’enseignants sur les pédagogies coopératives
• Dans certains établissements, pédagogie basée sur les neuro-sciences et les « intelligences multiples »

relation

Développer la connaissance de soi et des autres,

vivre la confiance et la coopération, permettre à chacun de trouver sa place et respecter celle des autres,
travailler l’écoute de soi et des autres, la bienveillance, s’entrainer à l’expression non violente…

Exemples :
• Formations régulières à l’EARS (éducation affective, relationnelle et sexuelle) et à la prévention de la violence à l’école
• Mise en place de temps forts communs pour vivre la fraternité et le partage (temps sportifs, spirituels,…)
• Mise en place d’équipes d’animation pastorale et de temps de respiration/ réflexion/échange (temps spirituels, lieux d’écoute)

UNE QUESTION ? ON EN PARLE !

Qui est scolarisé dans
les écoles catholiques ?

Une école ouverte à tous !

 

Par les valeurs qu’elle porte, l’école catholique est ouverte à tous, sans aucune forme de discrimination. Dans la mesure de ses possibilités, elle accueille tous les enfants dont les familles en font le choix.

Elle est attachée à la liberté des consciences, à l’écoute des croyances dans leur diversité et accueillante aux différents parcours personnels.

Quelle école privée choisir ?

En proximité ou pas, selon vos attentes, vous avez le libre choix !

 

Chacune de nos écoles présente son propre visage. C’est la communauté éducative animée par le chef d’établissement qui dessine les contours d’un projet éducatif caractéristique et le met en œuvre. Parce qu’égalité ne rime pas avec uniformité, elle s’adapte ainsi de manière autonome aux besoins éducatifs des enfants et à l’environnement dans lequel elle se trouve. Consultez la carte de notre offre éducative, allez sur les sites de nos établissements, posez toutes vos questions, les chefs d’établissement sont disponibles pour vous et vous recevront personnellement !

Comment sont financées les écoles et Combien coûte l’inscription ?

Des écoles accessibles contrairement aux idées reçues !

 

Toutes les classes sous contrat d’association relèvent du principe constitutionnel de gratuité de l’acte d’enseignement. La contribution demandée aux familles permet de financer les dépenses d’immobilier, les charges annexes de la restauration, les études surveillées et les activités périscolaires et pastorales, quand celles-ci ne bénéficient pas d’une aide publique.

Dans le Lot, l’école catholique est accessible à toutes les catégories sociales : la mixité sociale n’est pas un vain mot, et de plus en plus d’établissements proposent une contribution adaptée à vos ressources (système du quotient familial, réductions significatives pour les fratries…). Renseignez-vous !

Et la réforme des rythmes scolaires ?

Un choix qui appartient à chaque école privée, en lien étroit avec les parents.

 

Le cadre réglementaire est clair : seuls les établissements publics sont tenus d’appliquer la réforme. Néanmoins, les écoles catholiques ont le souci de rechercher les meilleurs rythmes d’apprentissage possibles pour les enfants. Leur liberté en la matière exige un choix réfléchi, conforme à leurs projets éducatifs et en dialogue avec les territoires dans lesquels elles s’inscrivent.

Vous vous posez d’autres questions ?

Votre nom

Votre email

Votre message